Inscrivez-vous avec votre adresse e-mail* pour être la première à connaître les nouveautés de « Tous les Bonheurs ». Merci
*Vous recevrez un mail de confirmation à valider, vérifiez vos courriers indésirables !

Le MERVEILLEUX

Une pâtisserie dont la légèreté n’a d’égale !

Le Merveilleux

C’est l’anniversaire de mon grand garçon aujourd’hui, et oui 17 ans !

Je souhaitais lui faire mon Cheese Cake maison, un petit délice qui m’a pris du temps à mettre au point, suite à plusieurs expériences douteuses. Mais avec persévérance, j’ai fini par concocter ma propre recette en m’inspirant de tout ce que j’ai pu glaner sur le net !

Finalement c’est un Cheese cake sans cuisson qui a obtenu l’aval de tout mon entourage, et promis, je partagerai ma recette avec vous la prochaine fois que je le confectionnerai. Mais comme mon fils m’a demandé de lui acheter pour son anniversaire l’un de ses gâteaux préférés, c’est donc « Le Merveilleux » qui est à l’honneur dans mon article.

C’est d’ailleurs une bonne occasion de vous faire découvrir cette petite merveille, si ça n’est déjà fait de votre côté.

Le Merveilleux est une pâtisserie dont la légèreté vous ôtera toute culpabilité de gourmandise lors de sa dégustation. Je ne dis pas qu’il est exempt d’apport calorique, mais juste assez léger pour nous le faire oublier ! Meringues enrobées de crème fouettée, ce sont des pâtisseries traditionnelles du Nord de la France et des Flandres dont Frédéric Vaucamps revisite la recette qui fera rapidement le succès de sa Maison, dès 1985. Son secret : une meringue fondante inimitable qui confère à ce gâteau une grande finesse. Frédéric le décline en plusieurs parfums, et fait de la pâtisserie traditionnelle un produit populaire. Il retravaille également la brioche en la dotant d’une gamme de saveurs ; réussite, les Cramiques au raisin, chocolat et sucre, hommage à la gourmandise belge, permettent à chacun d’y trouver son compte.

Spectacle visuel et olfactif, Les Merveilleux sont fabriqués devant le client, dans chaque magasin. Ils  se pressent et font la queue pour goûter les Merveilleux individuels ou déclinés en gâteaux à se partager en famille ou entre amis.

Frédéric Vaucamps ouvre sa première pâtisserie artisanale à Hazebrouck en 1982, mais c’est en 1985 qu’il connait le succès avec sa recette du Merveilleux. En 2004, il crée avec sa cousine une deuxième boutique à Lille, puis une troisième dans la même ville. Aux Merveilleux de Fred s’installe à Paris en 2008 au plus grand bonheur des parisiens. Depuis cette date, plusieurs enseignes ont vu le jour en France. En parallèle de ces ouvertures sur l’hexagone, Frédéric franchit les frontières : Londres en 2013, Bruxelles en 2014 et New York en 2015.

J’ai acheté « L’Incroyable » qui est un Merveilleux au chocolat blanc : Meringue, crème fouettée au spéculoos enrobée de copeaux de chocolat blanc !

Chute !! C’est léger, léger…juste un peu de crème fouettée, on est encore loin de l’été, promis demain abdos-fessiers !!!

signature

Aucun commentaire pour l'instant.

Qu'en pensez-vous ?